22.03.2015
e-Books
1 Comment

Voyage avec les Eskimos du Labrador, 1880-1881 [PDF]

by Johan Adrian Jacobsen
L'histoire d'Abraham Ulrikab est l'une des plus tristes et des plus emouvantes qu'aient connues le Nunatsiavut (Labrador), les Inuits et le Canada. Partis pour l'Europe en aout 1880, Abraham, son epouse Ulrike, leurs deux fillettes Sara et Maria, le jeune celibataire Tobias et la famille paienne composee de Terrianiak, Paingo et Noggasak, avaient espoir de gagner les sommes d'argent qui leur permettraient d'ameliorer leurs conditions de vie a leur retour l'annee suivante. En echange, ils devaient presenter leur maniere de vivre et leur culture a la population europeenne venue les observer dans le cadre d'un spectacle ethnographique organise par Carl Hagenbeck. De Hambourg a Berlin, Prague, Frankfurt, Darmstadt, Krefeld puis Paris, pendant quatre mois, le groupe a ete exhibe dans divers zoos. Ils ont permis a des entrepreneurs d'empocher des profits et ont ete etudies par les anthropologues, heureux d'avoir a leur disposition des sauvages provenant de ces terres lointaines. Malheureusement, eux qui esperaient tant revoir leur terre natale, n'ont jamais pris le chemin du retour. De la mi-decembre 1880 a la mi-janvier 1881, le groupe a ete decime par la variole. Les trois premieres victimes sont decedees en Allemagne. Les cinq autres, dont Abraham, sont mortes a Paris. Abraham a redige un journal personnel, tout comme Johan Adrian Jacobsen, celui qui les a recrutes et accompagnes durant leur tournee. Le journal de Jacobsen etant une source essentielle pour comprendre les evenements qui se sont deroules il y a plus de 133 ans, nous vous presentons ici la traduction francaise de son journal. Decouvrez les pensees et etats d'ame de ce jeune homme de 23 ans tout au long du periple; de sa quete infructueuse pour recruter des Eskimos au Groenland, son desespoir de voir qu'au Labrador les missionnaires moraves s'opposent eux aussi a son projet, sa jubilation lorsqu'Abraham accepte de l'accompagner avec sa famille, son etonnement devant la scene ou Terrianiak et Paingo se servent de leurs pouvoirs chamaniques pour calmer une tempete sur l'Atlantique, jusqu'au choc des deux premiers deces alors que les medecins allemands confirmaient qu'il n'y avait pas lieu de s'inquieter, le moment ou Abraham se voit dans l'obligation de remettre sa fillette de trois ans aux soins d'un hopital en Allemagne puis l'horreur d'etre admis au pavillon des varioleux de hopital Saint-Louis de Paris ou tant les Eskimos que les Europeens souffrent et meurent autour de lui. "Lorsque j'allai voir Ulrike peu apres minuit, je vis que son combat touchait a sa fin. J'essayai de la reconforter, mais elle me fit signe que non de la main comme si elle ne voulait plus me voir; ce qui d'ailleurs n'etait pas etonnant, car elle savait que tous les autres l'avaient precedee. Et je me sentis dans une certaine mesure coupable. Malheureux etres humains. Leur mort, je ne l'ai pas voulue, et pourtant, si je n'etais pas alle au Labrador, comme tous leurs parents, ils vivraient encore." (Johan Adrian Jacobsen, 16 janvier 1881) Notre traduction est publiee dans le cadre du projet de recherche voue a eclaircir les mysteres entourant le sejour et la mort, en sol europeen, des huit Eskimos du Labrador. Elle se veut un complement au livre intitule "Sur les traces d'Abraham Ulrikab."
[PDF] Voyage avec les Eskimos du Labrador, 1880-1881 download

Book info

Title
eBook formatPaperback, (torrent)En
Author
PublisherPolar Horizons Inc.
File size2.4 Mb
Release date 02.08.2014
ISBN9780993674044
Pages count90
Book rating3.2 (2 votes)
 rate rate rate rate rate

Other Formats

1 comment

1. Persia Emily | 22.03.2015 17:33

avatar avatar_frame

Thank you! Great book!

Post your comments


©2009-2016 Rel books. All rights reserved.